JR was Here

Mr Jean-Romain Delmas-Marsalet
23/09/1980 - Sallanche - France
02/09/2016 - Lyon - France

Inscription Connexion

Inscrivez vousouconnectez vouspour créer ou rejoindre un mémorial

Musique :


Epitaphe :

C’est avec une peine immense que nous devons vous annoncer le décès de Jean-Romain, survenu dans la semaine. Savoir qu’il n’a pas souffert est une bien maigre consolation, mais c’en est une, et il faut bien que nous, sa famille, ses amis, nous raccrochions à tout ce qui peut rendre cette nouvelle un peu moins douloureuse. C’est bien là, déjà, que J-R nous manque, car lui seul savait colorer de sa légèreté, de son insouciance, de son humour, les moments les plus tristes de l’existence, et c’est donc sans lui que nous devrons tâcher tous ensemble de traverser celui-là. Cette page dédiée à J-R est ouverte à toutes celles et à tous ceux qui souhaitent lui rendre hommage. Que chacun se sente libre de partager ses souvenirs, de raconter des anecdotes, ou de laisser simplement un mot de soutien, une photo, bref, toutes ces petites choses qui nous rappellent d’une façon ou d’une autre que « J-R was here », et qu’il est toujours là. 

                                                                                                                                                                      Les amis de JR

Mémorial premium jusqu'au 06/09/2017(130.58%)

Visiteurs : 1 visiteur actuellement, 6244 visites au total

Condoléances publiées


Ta grande sœur

12/06/2017, 13:21

Nouvelle plaque pour jean ro 

Yann

28/05/2017, 16:01

Yann

09/03/2017, 11:20

Putain JR j'espère que tu peux écouter le nouveau Stupéflip de là où tu es !

https://www.youtube.com/watch?v=G2nlDhJffqo

Et avec Caro, Marin et Romain on va voir Die muda fackin Antwoord à Musilac on criera "A POOOIIIIIIL !!!" à Ninja et Yo-landi t’inquiète.

Capu

13/02/2017, 14:34

Salut JR,

Aujourd'hui j'ai envie de me rappeler des souvenirs avec toi... J'ai envie de me souvenir de ton dernier anniversaire qu'on a fêté chez nous, où Yann t'avais préparé un gros gâteau qu'il avait décoré de bobine de film de cinéma... On se cotisait pour t'offrir un "Rice Cooker", qui a une seconde vie chez Brice. J'ai envie de me souvenir de quand on est venu te voir jouer au théâtre, à la MJC, du repas qu'on a fait pour l'appart' d'Aurel, des repas de Noël chez Vick, des soirées chez Yann et Caro...

Le problème que j'ai, c'est que quand je me souviens de toi, je pense aussi à ton absence. T'étais pas là cette année pour ton anniv, ni pour nouvel an, ni pour noël entre potes, pour le conteste de galette des rois, pour le vernissage de Marin, ni à tous les autres moments du quotidien... C'est pas faute de te faire vivre dans ces soirées pourtant ! Photos de toi, souvenirs, émotions, on parle de toi, mais t'es quand-même pas là.

On m'a dit que le temps calmerait ma douleur, mais, il est où le temps ? Il arrive quand ? C'est difficile de l'attendre...

 

Voici une petite photo souvenir, chez nous, on fêtait l'appart' qu'Aurel vient de s'acheter, et tu as décidé de cacher la tête de youyou... Pleins de bises JR (à prononcer avec l'accent Américain)

Ta grande sœur

15/02/2017, 19:12

Merci à vous de nous permettre de partager ces souvenirs , ça nous fait du bien ....même si comme tu le dis son absence est encore si douloureuse pour nous tous .

au plaisir de vous revoir un jour ... Karine étal famille de JR 

Ta grande sœur

12/02/2017, 13:55

Merci à Yvan isoux

Cam

07/02/2017, 23:54

Début février 2017, je viens à Lyon pour une journée de boulot. Arrivée la veille je dors chez une pote et je pense à JR, comme dès que je viens à Lyon, sauf que maintenant je peux plus l'appeler pour aller déambuler 1h ou 2. Sur le chemin du retour de Berthelot à la Part-Dieu je décide de marcher, j'ai du temps. A ce moment là je ne pense pas spécialement à JR. Puis vers guillotière je reconnait un grand gars, Nico que j'ai juste vu une fois, un jour ou il faisait très chaud et où on était très tristes. Je me présente, parce qu'on se connait pas au fait. Mais on connait JR et on papote 2 minutes. Et si c'est pas grand chose pour moi ça c'est cool. Le hasard qui rappelle JR par la présence de ses potes.

Yann

03/12/2016, 16:09

Août 2008 au mariage de Fabian et Audrey, un grand moment !

Ce jour là JR avait sa crête, moi j'ai bu dans un verre où une petite tanche barbotait, Thomas avait son nez de boxer, Geof et Youri une classe d'enfer, Vicky Arnaud montraient leur meilleur profil. De qui est la photo ? De Max je dirais.

Ta grande sœur

30/10/2016, 19:22

Merci aux filles de Corée de nous permettre de publier ce texte lu aux obsèques de jean Ro : 

hommage à JR,

d abord , pardon à ceux qui nous subissent depuis des années à entendre parler sempiternellement de la Corée . Mais vous allez encore en entendre parler aujourd'hui.

la Corée , c est là qu on a découvert JR. Et c est la qu est née notre amitié, dans les barbecues et les salles de karaoké...pas beaucoup à la fac il faut le dire .

c est la qu on a mangé avec lui des piments crus pour tester notre résistance aux épices . C est là qu'on l'a cherché, endormi sous les tables des boîtes de nuit, pour rentrer en taxi chez nous . C est la qu on riait avec lui de l incapacité des coréens à prononcer les p et les f.

de voyages en blind tests et de tournages en soirées, JR a pris sa place de doyen de la french team de Séoul .

mais surtout on a passé maintes soirées sur ce vieux canapé qu il avait trouvé dans la rue et installe avec l aide d un coloc face à la baie vitré de notre appartement, à regarder le soleil se lever sur la rivière han et on parlait .

avec JR , on ne bavardait pas , on parlait . Je ne sais pas si c était lie à son élocution hasardeuse. Mais  il n

y avait que très peu de superflu dans ses conversations. Ses idées  étaient mesurées . Ses mots étaient justes et drôles aussi souvent .

quiconque apprenait à connaître JR s est pris un jour dans la figure la finesse de ses réponses , la spontanéité de ses réparties . Avec la nonchalance qu on lui connaît , mais sans aucune vulgarité , il pouvait balancer les pires vacheries a n importe qui sans qu on puisse lui en vouloir , puisqu il n y avait jamais une once de méchanceté derrière  .

Shaun, son binôme de chambre à Séoul , nous a dit en apprenant la nouvelle : " je ne pensais pas que les blagues de JR sur ma mère me manqueraient autant " 

c est cette vivacité d esprit , qui pour nous , caractérise le mieux JR . Un esprit comme le sien ne connaissait pas l ennui ou la lassitude . Il portait un regard neuf sur des objets ou des décors déjà vu mille fois . Il se rappelait . Il observait dan see détail .

pas question pour lui de se plaindre des vicissitudes du quotidien, de râler sur les problèmes de fric ou des crises relationnelles . Des "problèmes de riches ".

jr avait décidé de vivre de peu et de ne plus chercher à jouer comme tout le monde le jeu des occupations sérieuses . Je crois pour ma part qu il avait compris que le domaine dans lequel il excellait par dessus tous, c était celui d être un pote , un ami, un copain, et qu il avait décidé de se consacrer à cette activité à plein temps .

Disponible pour les vieux et les nouveaux amis, et ainsi débarrassé des questions banales du " quoi de neuf pour toi " , il s est épanoui en électron libre .

il aurait pu continuer ainsi durant 100 ans encore , à être ce pote nonchalant et spirituel. Personne ne se lasserait jamais d avoir près de lui cet ami singulier qui ne s est jamais excusé de l être .

Oui mais voilà. On est en 35 après JR . Et on n écoutera plus jamais lou reed de la même manière. On aura le vague a l âme chaque fois qu on tombera sur les simpsons à la tv . On attendra pour toi le retour du grunge . On rira jaune devant the big lebowski. Et axel rose n aura plus de raison de chanter . Tu fais un peu chier JR .

on te retrouvera à paradise city, ou l herbe est verte et les filles sont jolies .

papa

14/10/2016, 13:58

“Je suis juste de l’autre côté du chemin” – Henry Scott-Holland

(Ce poème est parfois aussi attribué à St Augustin ou encore à Charles Péguy).

La mort n’est rien, je suis seulement passé, dans la pièce à côté. Je suis moi. Vous êtes vous. Ce que j’étais pour vous, je le suis toujours.

Donnez-moi le nom que vous m’avez toujours donné, parlez-moi comme vous l’avez toujours fait. N’employez pas un ton différent, ne prenez pas un air solennel ou triste. Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.

Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi.

Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l’a toujours été, sans emphase d’aucune sorte, sans une trace d’ombre.

La vie signifie tout ce qu’elle a toujours été. Le fil n’est pas coupé. Pourquoi serais-je hors de vos pensées, simplement parce que je suis hors de votre vue ? Je ne suis pas loin, juste de l’autre côté du chemin.

Vous voyez, tout est bien.

Ta grande sœur

11/10/2016, 18:46

Ses amis auprès de lui ....

Ta grande sœur

02/10/2016, 09:22

Un mois ... Un mois déjà que tu es parti .tu nous manques toujours autant mais j ai décidé d essayer de ne plus pleurer en pensant à toi mais de sourire et je dois dire que cette photo est un bon début !!! Toi sur un vélo qui l eut cru ? Même de la haut tu nous fera toujours rire ...ou sourire ... Ou pleurer encore un peu .

papa

27/09/2016, 18:52

Je me permets de mettre ici un très beau texte écrit par Elvire Eyssartier pour l'anniversaire de Jean-Ro :

Elvire Eyssartier‎ à Jr Delmas-Marsalet

23 septembre, 14:51 · Lyon, Rhône-Alpes ·

Ziggy plays guitar JR plays his tricks JR Trickster, JR Joker, avec un grand J et avec un grand air traverse la vie comme une grande mascarade dérange l'ordre d...u monde pour nous dire que tout n'est qu'apparence et qu'à vouloir tout prendre au sérieux on est des fous, des prétentieux. Malicieux et espiègle, observateur indispensable, toujours spirituel, parlant une langue invraisemblable, JR renverse les perspectives, il voit ce que les autres ne voient pas. JR takes a walk on the wild side à contre-pied, en mouvement perpétuel JR est libre absolument libre de mourir, libre de renaître hors de l'espace et hors du temps. Au fond je suis sûre que tu te marres JR, parce que disparaître d'un coup comme ça, filer en douce sans prévenir, c'est un tour qu'on n'attendait pas, mais t'as beau nous faire croire que t'es parti, nous on va pas se faire avoir parce qu'on sait bien que t'es encore là, et que si on regarde bien alors on peut toujours te voir.

Ta grande sœur

23/09/2016, 06:10

Tu aurais eu 36 ans aujourd'hui....bon anniversaire mon petit frère ...tu nous manques...

Ta grande sœur

20/09/2016, 20:14

Escapade africaine ....

Jon

20/09/2016, 11:25

Nicolas Bertolini

16/09/2016, 20:42

Ta grande sœur

15/09/2016, 13:47

Encore une dure journée à passer sans toi , chez toi mais sans toi ....

pourtant tu es présent encore partout dans les rues de ton quartier " JR was here " , les photos des murs de ton studio, ton " bordel organisé " ou plus trop .. Sous la poussière .

dur dur de trier , garder ou jeter tant de souvenirs, tes souvenirs .

heureusement nous n étions pas seul , comme toujours tes amis étaient fidèles au rendez vous . On en appelle 2 ou 3 ils arrivent à 6 ou 7 . Tu ne t es pas trompé ils sont et resterons toujours auprès de nous , auprès de toi ...

merci à Yann pour avoir partager avec nous le texte lu à l église. Cela nous fait du bien de pouvoir le relire encore et encore . Cela serait sympa si les personnes qui ont lu les deux autres textes pouvaient également le faire . 

" yo Brother " que dire sinon que tu nous manques .... Karine 

Didine

15/09/2016, 12:00

Yo mon oncle/parrain !

Je nE sais pAs vraimeNt quoi dire.. Si ce n'est que - tes blagues du type faiRe sOnner mon téléphone   - le faiT que tU nous lançais de l'eau dans la figure dès que tu te laVais les mAinS - ton appétit immeNse à un pOint que j'en reste toUjourS choquée  - le fait que tu ne puisses jaMais rester Assis plus de deux secoNdes à tel point Que tU m'En donnais mal à la tête et au coeuR, vont me manquer.. ( je sais je suis bien moins bonne que toi pour faire des textes comme ça.. )      Ta nièce/filleule qui t'aime !

Simon

13/09/2016, 12:57

JR is bigger than life.

Magnifique soirée jeudi dernier, grosse émotion, rires, larmes, et un hommage fort en amitié. Toutes mes pensées vont à ses meilleurs amis et ses proches, comptez sur nous pour vous accompagner !

Yann

12/09/2016, 17:51

Yo mec ! Yo mon ami,

Tu nous laisses bien seul enfoiré…

Tu nous manques tant, toi et toutes ces petites choses qui ne ressemblaient qu’à toi… Ca se remplace pas un  JR, y en a qu’un...

Qui s’exclamera « Yo » en passant la porte et nous tchekera les uns après les autres ? Qui se faufilera sur les arrières plans des photos, tee-shirt relevé ventre à l’air ? Qui portera des coupes de cheveux incroyables, bleu, rouge, crête ou palmier ? Quel répondeur nous lancera un Yo avant de nous laisser un vieux BIP au milieu de notre phrase ?

Qui boira de la limonade par litres, à la paille, et mangera tous les gâteaux apéros ? Qui s’affalera sur le canapé ou plus souvent par terre dans des positions improbables « c’est ton pied mec derrière ta tête »? Qui illuminera nos journées d’aphorismes pleins d’esprit, et d’un humour dont toi seul a le secret ? De ces remakes de chansons… Comment ne pas mentionner  ton célèbre : Crème brûlée, au flan des pralines… sur l’aire du lac de Conemara. Qui égalera ta connaissance musicale, et fera gagner les blind test aux Sheraf number one en hurlant la bonne réponse, avant même que la chanson ne commence ?

Qui fera croire à l’un de nous que l’on parlait de lui en lançant un « Chut chut le voilà ! ». Qui nous fera répéter 5 fois la même chose sans même écouter la réponse ? Qui continuera de perdre des concours de film en 48h avec nous ? Qui s’exclamera « Tiens, vas y, nique tout » à chaque fois qu’il renversera un truc, si possible un verre plein ou un cendrier rempli de mégots ?

Qui nous fera rentrer dans un concert ou dans un festival grâce à son « vieux tee-shirt Organisation » ? Qui griffonnera « jr was here » sur son passage à chaque endroit qu’il  traverse ? Nos tables, frigos, livres en sont encore témoins.  Avec qui se posera-t-on jusqu’au  bout de la nuit sur les quais du Rhône à discuter autant de cinéma coréen, que de la nouvelle tournée des Guns ou de cette dernière découverte faite en balades ? Pardon tu ne te ballades pas, tu fais « un peu de tourisme social ».

He bien c’est nous, tes amis unis dans la peine, qui allons continuer à te faire vivre…

Parce que ta griffe « Jr was here » se déplacera avec nous au gré des lieux que nous parcourerons chacun, par de là les frontières ou simplement sur les murs de ton quartier. Par ce qu’il y aura toujours des pailles chez nous pour toi, qu’il y  aura toujours quelqu’un pour faire sonner le  portable d’un autre quand il écrit un texto, pour crier « A poil ! » dans un moment gênant, ou qui dira avant de se mettre au travail « avant toute chose, on va commencer par se rouler un gros pet ! ». Et il y aura toujours l’un de nous pour crier « Bonne Année ! » une heure trop tôt le 31 décembre semer le doute et se marrer. T’inquiètes mec on prend le relais de tout tes running gag qu’on subit depuis des années. Et oui on continuera de pourrir « entre les mailles » parce que c’est des tricheurs.

Bon, je te dis pas qu’on ira jusqu’à porter un T shirt jasmine ou un palmier sur la tête, et on sera surement pas capable d’égaler ton talent pour les déguisements : les chignons de la princesse Leïa en véritables pains aux raisins ou encore ton costume de matrix ou de décapsuleur géant.

Mais tu peux être sûr que la moindre photo ou vidéo de toi, et de ton téton exhibé nous fera toujours autant marrer. Que le son de ton rire inimitable résonnera toujours au milieu des nôtres. Impossible aussi d’oublier les moments passés au shibalom, si justement baptisé grâce à ta maîtrise de la langue coréenne.

Tu continueras d’exister parce que désormais on commence tous nos messages par « yo », parce que tes citations n’ont pas finies de faire parler d’elles.

Parce que tu seras là malgré tout, à chaque moment de nos vies, importants ou insignifiants…

Toi l’ange de passage sur terre, venu pour illuminer nos vies de ta gaieté, de ton esprit singulier et de ton amitié sincère, nous sommes chanceux d’avoir passé ces moments à tes cotés.

« Jr was here »,  JR continuera d’être.

Tcho mec, tcho mon ami repose en paix. On t’aime et on t’oublie pas…

L'utilisateur Yann a rejoint le mémorial le 12/09/2016 à17:44

Ta grande sœur

10/09/2016, 10:00

Je ne recevrais plus jamais sur mon portable un " tabernacle " que tu m'envoyais quand je te disais que nous étions ta maman et moi à un de nos concerts de Céline Dion 

Nous n'aurons plus droit à cette interminable série de rots dont tu nous gratifiais en fin de repas pour nous signaler que tu avais bien mangé 

Nous ne recevrons plus en plein visage l'eau que tu nous envoyais après t'être lavé les mains pour te les sécher 

Je ne t'entendrais plus chanter " libérée délivrée " d'une voix visiblement bien trop élevée pour toi mais qui ne t'empêchais pas de chanter à tue-tête ( voir la vidéo ...) 

Je ne chercherais plus frénétiquement mon portable au fond de mon sac alors que tu es juste à l'autre bout de la pièce hilare en train de la faire sonner et de conclure par un clin d'œil style " je t'ai bien eu encore une fois " 

Nous n'étions pas nous non plus épargnés par ces fameuses blagues qui je dois bien l'avouer à présent répétées à longueur de journée avaient parfois tendance à nous agacer !!!

Je voulais également profiter de ce blog pour vous dire à vous ses amis combien grâce à toutes vos interventions que ce soit à l église au crématorium mercredi ou à cette soirée jeudi vous avez su mettre sur nos cœurs meurtris un peu de baume. Nous savions que Jean Ro était bien entouré sur Lyon mais là je reconnais que cela dépasse largement tout ce que nous pouvions imaginer. Vous avez su nous faire découvrir à nous sa famille une nouvelle facette de sa personnalité. A présent je comprends mieux son empressement à nous quitter quand il était chez nous une semaine, dix jours après il lui fallait impérativement retourner auprès de vous, ses amis. Vous avez su l'accepter l'entourer et l'aimer tel qu'il était.

Je n'oublie pas non plus ses amis de sallanches avec qui il a passé ses dernières vacances cet été. Vincent son ami d'enfance son acolyte de char " maya l'abeille " 

Merci Yannick Youri Capucine Nico Clém Rachel.... Et tous les autres je sais que j'en oublie beaucoup mais vous êtes tellement nombreux que je n'ai pu retenir tous vos prénoms 

Encore merci à vous tous grâce à vous je sais que le fameux " JR was here " se transformera à tout jamais en " JR is still here " 

Yo Brother reposes en paix ta famille et tes amis veillent sur ton souvenir ...

Capu

10/09/2016, 10:40

Merci beaucoup de ce message ! Personnellement, ca m'a fait du bien de pouvoir m'impliquer dans les hommages de JR, j'avais besoin de me rassurer et d'être certaine qu'on ne l'oublierait jamais...

Libérééééééé, délivréééééé, désormais plus rien ne m'arrête ! Il y avait toujours un moment où on la mettait en soirée, et je savais que j'aurais toujours au moins un copain pour venir l'interpréter avec moi !

Clém

09/09/2016, 17:09

Acte I : Vieille appartement lyonnais avec trous dans le plancher et lattes qui grincent.

Au 35 cours gambetta, je te vois pour la première fois... Je te regarde d'un air intrigué : mais c'est qui ce mec ? Ce corps de chewing-gum, palmier sur la tête et lunettes bringuebalantes étendu sur le sol ?Cinq minutes à peine après nos présentations, je connais déjà par cœur ton nombril et tes tétons. Et une heure plus tard, je suis conquise malgré une articulation plus ou moins précise.Tu m'appelles Madeleine, «ouais bah ça se mange... »

Acte II : Toujours le même appartement, avec plus de trous, plus de volets qui dysfonctionnent et toujours plus de rires.

On se rapproche, on finit toujours dernier à la crique aux pirates à force de préférer déconcentrer nos partenaires à coup de faux appels et blagues débiles, à s'amuser à répéter comme des perroquets, comme des gamins, les phrases des autres.

Maintenant tu m'appelles Clémentine. Ou meuf, faut pas exagérer non plus.Je tombe dans chacun de tes pièges, tu me demandes ce que j'écoute en ce moment, je te réponds « les Who » tu me réponds « qui », « les who », « qui », « les who », « qui » « les WHOOOO » « qui » « Yanniiickkk Jr y m'embêteeee ».Tu es là pour mon premier pétard et ma première cuite, à scander :« Vers le bas » « vers le bas » « vers le bas ».

Toujours à poil et chancelant. Ton rire, ton débit de paroles, tes bruits, tes positions improbables et ta culture me laisseront sans voix.

Tu réveilleras tout le Shibalom, la nuit, en allant aux toilettes parce que tu te cognes partout, tes « aïe » « ouille » « pfff » résonneront et nous ferons bien marrer, ou bien râler faut l'avouer, au fond de nos lits.

Tu sauras aussi me remettre à ma place quand je te parlerais de mes doutes d'adulescentes «  Mais Clém, tout ça c'est des problèmes de p'tites bourgeoises »... Et t'auras bien raison. J'ai pas oublié JR et depuis j'ai arrêté de m'écouter.

Acte III : Dans le quartier, sous le soleil ou la pluie, à l'intérieur ou en dedans.

Maintenant je roule mes pét' mieux que toi mec ! On s'est éloigné mais on reste des copains de rue, des potes de rencontres portées par le hasard. On échange nos plans promo au super U. On continue à fréquenter les mêmes lieux, avec sous le bras toujours un tcheck, un bisou, une vanne, un film, un truc de théâtre à partager.

Ahh JR... Le mec liberté qui envoie valdinguer les préjugés, les stéréotypes, le regard des autres. Simple, naturel, toujours lui même. Moi je ne l'ai jamais vu tricher. Enfin... Dans la vie...

Acte IV : Là-haut, quelque part, ailleurs.

La gueule qui va faire Saint Pierre en te voyant débarquer avec ta dégaine.. J'en rigole d'avance.

Saint Pierre : « Alors, alors, le Paradis ça vous dit ? Non mais parce que les Enfers sont surchargées en ce moment, hein c'est pas la peine. Mais le Paradis c'est bien, c'est doux, c'est simple, et personne ne voulant y entrer c'est assez spacieux...»

St Pierre : « Comme ma mère ? Comment ça comme ma mère ? Non mais il va redescendre tout de suite l'élastique ! »

Oh oui, faites-le redescendre s'il vous plait, qu'on puisse enfin dormir, arrêter de boire, calmer nos glandes lacrymales et nos p'tits cœurs et le serrer dans nos bras. Que je prenne le temps d'enfin boire ce putain de café avec lui et lui dire à quel point il me fascinait...

Moi j't'imagine bien squatter les nuages, à poil, comme les angelots, avec une culotte trop grande qui dévoilerait la raie d'tes fesses, heureux, à manger du raisin ou autres délices des Dieux comme les romains, en te foutant bien de nos gueules aux prochaines présidentielles, attentats, crises... A continuer à nous hanter, avec tes blagues, le téléphone de Nono pour le prévenir que t'es mort j'suis certaine que tu vas lui faire, à bouger mes meubles pour que je me cogne dedans, sur les pages des livres de Marin, dans les rush de Shibacorps...

Ni Paradis, ni Enfer pour toi JR

Tu restes ici avec nous

On te laisse pas monter

Pas vraiment là mais pas vraiment parti...

Parce que Jr, ce sacré gars, c'est le p'tit zombi de l'au-delà.

L'utilisateur Clém a rejoint le mémorial le 09/09/2016 à16:57

L'utilisateur Rem a rejoint le mémorial le 08/09/2016 à15:55

L'utilisateur clo a rejoint le mémorial le 08/09/2016 à14:20

Simon

07/09/2016, 16:43

C'est avec beaucoup de peine que j'écris ici. JR c'était la légèreté, des positions désarticulées, des rires, des bafouillages (je ne sais pas combien de fois je l'ai fait répéter...), l'esprit sauvage. Un mec cool, sympa: ça fait longtemps que je le trouvais mythique : il a même eu une ludothèque à son nom. 

Énormes bisous à sa famille et à ses amis.

L'utilisateur Simon a rejoint le mémorial le 07/09/2016 à16:21

Elodie

07/09/2016, 11:36

C'est avec une peine immense que je me joins à vous pour rendre un dernier hommage à Jr.

Je cherche les mots... C'est dur et pourtant il y a tant à dire ...

Des rires, des joies que de bons souvenirs avec Jr...

Je pense à vous ses amis, si belle bande et tellement soudée, Yannick, Max, Geo, Youri, Vick, Arnaud, Nico et

tout les autres ....soyez fort...

Et bien sur à sa famille et ses parents, mon cœur de maman se serre et vous soutient dans cette épreuve, vous pouvez qu'être fier, c'était une belle personne ...

Merci pour avoir égayé mon passage Lyonnais, un petit bout de vie gravé de bonne humeur, de cheveux bleus et de danse très ....expérimentale diront-nous....

Road tripes, Human zoo, le concert High Tones, la soirée à Fourvière .... plus de 10 ans sont passés depuis mais ses souvenirs font partit des meilleurs de ma vie .... Merci !

Reposes en paix ...

Elo.

L'utilisateur Simon a rejoint le mémorial le 07/09/2016 à11:34

L'utilisateur Elodie a rejoint le mémorial le 07/09/2016 à10:58

Farah

07/09/2016, 01:23

J'aurais vraiment voulu connaître JR davantage car il semblait être une personne unique et fort intéressante. JR a été pour moi quelqu'un de marquant et d’intrigant.

Bisous à toi.

Mes condoléances sincères à tous ses proches.

L'utilisateur Vick a rejoint le mémorial le 07/09/2016 à01:14

L'utilisateur Farah a rejoint le mémorial le 07/09/2016 à01:04

D2G

06/09/2016, 20:48

JR, le seul homme qui a réussi à me faire l'autre face de "la Reine des neiges"

RIP mon grand.

D2G

Bobby

06/09/2016, 20:42

Bobby

06/09/2016, 20:41

Old school !

L'utilisateur Bobby a rejoint le mémorial le 06/09/2016 à20:38

Gael

06/09/2016, 18:18

L'utilisateur Gael a rejoint le mémorial le 06/09/2016 à18:16

L'utilisateur Max a rejoint le mémorial le 06/09/2016 à17:39

Nanne

06/09/2016, 13:50

JR, que de souvenirs avec ta bande de pote du lycée, vince, maxou, yvan et les autres, que tu faisais rire. Ta simplicité, ta zenitude permanente vont nous manquer. Je ne pourrais pas être présent pour te dire aurevoir mais je te souhaite un beau voyage. Au plaisir de t'avoir connu ! Super JR ! repose en paix.

L'utilisateur Nanne a rejoint le mémorial le 06/09/2016 à13:47

Manu

06/09/2016, 13:30

Eh mec ! 

Du bout du monde, c'est irréel de penser que ces moments de totale décontraction et de rire que tu as toujours su créer, je ne les retrouverai pas en rentrant. 

Mais voilà, t'es plus là mec. Mais quel plaisir de t'avoir connu ! 

Partout dans Lyon, partout tout court, partout en nous, JR was here. 

L'utilisateur Manu a rejoint le mémorial le 06/09/2016 à13:21

Amelie

06/09/2016, 12:08

J'ai croisé JR de loin en loin, à travers la vie. Un être sensible, avec tellement d'esprit... Definitely on the wild side. C'est une bien triste nouvelle. Toutes mes pensées vont à ses proches, famille et amis.

L'utilisateur Amelie a rejoint le mémorial le 06/09/2016 à12:04

L'utilisateur Leslie a rejoint le mémorial le 06/09/2016 à11:45

PIERRICK

06/09/2016, 10:22

C'était chouette de te croiser par hasard n'importe où dans Lyon,

C'était chouette quand tu faisais sonner mon téléphone juste pour rire,

C'était chouette les bénévolats avec toi,

C'était chouette les ateliers d'écritures avec toi,

C'était simplement chouette de savoir que tu existais et de te connaitre,

Et tu me manqueras beaucoup.

Salut JR.

L'utilisateur PIERRICK a rejoint le mémorial le 06/09/2016 à10:21

L'utilisateur Nicolas Bertolini a rejoint le mémorial le 06/09/2016 à10:01

Jon

06/09/2016, 09:35

Yo J-R,

Parti sans prévenir, comme tu savais débarquer de la même façon, un mot pour toi depuis une île au large. Tu m'as fait bien rire ces années, en fin de tournage ou en fin de soirée:me taxer ma dernière blonde à 3 du mat, tirer une latte et l'ecrabouiller en disant que t'aimes pas cette marque. Ou faire sonner mon portable quand t es dans la même pièce. Juste pour te rire des situations, ramener dans le réel le copain pensif. Bref, je suis pensif ce jour. Et j vais continuer à me rire du monde comme tu savais le faire. Ciao mecton.

L'utilisateur Jon a rejoint le mémorial le 06/09/2016 à09:26

L'utilisateur Cha a rejoint le mémorial le 06/09/2016 à08:40

Ta grande sœur

06/09/2016, 08:12

Adieu mon petit frère .....je t aimais , je t aime et je t aimerai 

L'utilisateur Ta grande sœur a rejoint le mémorial le 06/09/2016 à08:07

L'utilisateur Didine a rejoint le mémorial le 06/09/2016 à07:20

Jacline

06/09/2016, 07:09

JR était le frère d'élection de Youri, l'ami indéfectible que l'on rencontre à la fin de l'adolescence, grâce à qui on devient une "bonne personne". JR était un feu follet, toujours surprenant, tellement attachant.... Immense émotion pour ceux qu'il laisse ! Shiba !

L'utilisateur Jacline a rejoint le mémorial le 06/09/2016 à07:00

Youyou

06/09/2016, 01:21

L'utilisateur Youyou a rejoint le mémorial le 06/09/2016 à01:20

L'utilisateur Caro a rejoint le mémorial le 06/09/2016 à01:17

L'utilisateur Geoff a rejoint le mémorial le 06/09/2016 à00:43

L'utilisateur papa a rejoint le mémorial le 06/09/2016 à00:25

Cam

06/09/2016, 00:04

Cam

06/09/2016, 00:02

Cam

06/09/2016, 00:01

Pas trop de mots, mais beaucoup d'amour et quelques photos à partager de Jr l'observateur. 

L'utilisateur Cam a rejoint le mémorial le 05/09/2016 à23:54

Capu

05/09/2016, 22:53

Mercredi 7 septembre

Une bénédiction se tiendra ce mercredi à 10h45 à l’église de Jonquières (4 Rue Docteur Calmette 84150 JONQUIERES) près d'Orange dans le Vaucluse suivie de la crémation à 12h au centre funéraire d’Orange. L’inhumation aura lieu à 16h dans le caveau familial de Saint-Saturnin-les-Avignon

Jeudi 8 septembre, 

Une soirée d'adieu se déroulera à Lyon à la Boulangerie du Prado, au 69, rue Sébastien Gryphes dans le 7e arrondissement. Toute personne souhaitant lui rendre hommage est la bienvenue à partir de 20h. 

Un buffet libre est organisé avec la contribution de chacun, libre à vous d'amener tout mets que vous souhaiterez. Si vous souhaitez lire un texte, partager des souvenirs, un temps y sera consacré.